Blog Archives

January 30, 2016 - No Comments!

Nettoyeurs de Guerre à Soleure

photo 2 photo-2

photo

La semaine dernière, Nettoyeurs de Guerre était présenté aux 51èmes journées de Soleure. Une première devant le public du festival, principalement germanophone, mais aussi francophone, toujours cinéphile et parfois bien sûr, professionnel… Une première particulière donc, qu’on attend, impatiente, pour entendre les premiers retours de la branche, les premières critiques des spectateurs avertis, rôdés, festivaliers… La réaction de cette salle est donc toujours écoutée avec une attention très particulière. Elle se doit donc d’être pleine et expressive pour ne pas plonger l’auteure du film dans un vague à l’âme de doutes et de remises en questions plus ou moins long en fonction de sa disposition à prendre du recul…

Mais ce samedi-là -catastrophe!- Il faisait un temps magnifique!  Et pour couronner le tout, la neige si attendue depuis des mois, était finalement richement tombée sur les cimes la semaine précédente ! Le public avait donc de réels arguments pour ne pas venir s’enfermer dans les salles obscures. De plus, le film étant uniquement en Français, les gens croisés dans la rue tous germanophones ou presque et la programmation parallèle dans les autres salles des plus intéressantes, j’étais donc déjà entrain de me faire une raison, lorsque j’ai rejoint le Palace à l’heure de la projection.

Et là, heureuse surprise, la salle était aux trois quarts pleine… sans compter le balcon, qui affichait presque complet! La quasi totalité de l’équipe du film ayant fait le déplacement pour l’occasion, j’étais plus que soulagée de voir qu’ils auraient une belle salle pour leur première sur grand écran. Et quelle salle! Attentive à la moindre touche d’humour  et qui ne se prive pas pour l’exprimer! Une salle qui rit… souvent… Un cadeau magnifique! Et rare, vu les sujets abordés dans mes films précédents. Une expérience touchante, qui m’a donné envie de réitérer la chose…

Puis, comme souvent en festival, la discussion post film n’a pas pu s’étirer bien longtemps. Mais, ce fût tout de même l’occasion de faire monter sur scène la plupart des membres de l’équipe du film, grâce auxquels ce projet à pu devenir ce qu’il est aujourd’hui et de les remercier publiquement pour leur engagement et leur professionnalisme. Un beau moment de festival. Merci!

( et merci à Théo, Delphine et Anette pour les photos…)

Published by: Orane Burri in documentaire, Nettoyeurs de Guerre, Uncategorized

Comments are closed.