All Posts in réalisatrice

September 30, 2019 - No Comments!

Avant-Première du Prix du Gaz- une résistance citoyenne

Impression

 

Nous avons le plaisir de vous annoncer l’avant-première du documentaire

Le Prix du Gaz-une résistance citoyenne,

jeudi 3 octobre à 20h au cinéma le Colisée de Couvet.

Projection suivie d’une discussion

avec des membres du collectif “Non aux forages dans le Val de Travers”,

Fabien Fivaz, député Vert

et la réalisatrice du film, Orane Burri.

Un lieu symbolique pour boucler la boucle, étant donnée que la genèse de cette résistance citoyenne est née dans ce cinéma il y a maintenant plus de 6 ans! Un travail de ténacité et de longue haleine qui a porté ses fruits autant pour la résistance que pour le travail de réalisation de ce documentaire témoin et qui est aujourd’hui à découvrir en salle. L’occasion de comprendre comment une poignée de citoyens et de citoyennes à quelques km de chez nous, se sont battus contre un projet de forage de gaz qui mettait en péril l’eau potable de plus de 120’000 personnes!

Pour vous faire patienter d’ici-là et pour vous donner un aperçu de la chose, voici le trailer…

 

September 20, 2019 - No Comments!

Le Moyen-Age sur un plateau…

shooting fiction

Ca tournait cette semaine chez les Regardiens!

Ca tournait au XVIème siècle, avec humour noir et critique de la fièvre religieuse qui pouvait alors s’emparer des âmes perdues dans les bouleversements du monde qui entrait dans les temps modernes… Une adaptation jouissive d’une pièce à scandale d’un certain (grand) Monsieur D. qui n’a rien perdu de son actualité ni de sa verve acerbe et délicieusement cinglée… Interprété par l’excellent Raphaël Tschudi et adapté corps et âme par Les Regardiens ( Orane Burri à la réalisation et à la caméra, Théo Viroton au son, et Xavier Hooll à la déco), le résultat sera à découvrir dans quelques mois à Neuchâtel…

 

June 20, 2019 - No Comments!

14 juin 2019…

allié_photogramme1

En 2019…
Comme l’Etat suisse ne respecte toujours pas ses engagements pris en 1991, et ne fait pas respecter la loi qui oblige un salaire égal à travail égal entre hommes et femmes,  les femmes passent à l’action.

Comme cette différence est encore de 20%!!! Les femmes passent à l’action

Comme les stéréotypes de genre dans notre société patriarcale pourrissent la vie de beaucoup de monde, les femmes passent à l’action.

Comme nous avons toutes et tous le droit de vivre en fonction de nos besoins et non selon des valeurs désuètes toujours soutenues par un état rétrograde, les femmes passent à l’action.

Comme je suis une femme, je passe à l’action.

Comme je suis cinéaste, cela passe forcément par le mot ” action!” Par des images, des témoignages, des impressions… un court pour le projet collectif de SWAN ( swiss women audiovisual network).

Comme je crois à des objectifs politiques communs à défendre pour le bien de toutes et tous et non à des combats limités au genre, je ne peux partager le point de vue de celles qui excluent, mais je ne peux m’exclure du combat qu’elles engagent, car il est essentiel…

Alors, je cherche à trouver ce qui pourrait, dans cette foule plurielle, donner un regard parallèle…

à suivre…

March 07, 2019 - No Comments!

Nouveau projet totemi…

totemi historical tour

C’est reparti pour un nouveau parcours Totemi! Après les neuchâtelois de la Belle Epoque, l’art contemporain digital du Kikk, ou encore les secrets d’animaux menacés d’extinction, la petite bouille jaune m’emmène dans une nouvelle plongée de recherches passionnante! Cette fois, l’Histoire d’un lieu sur plus de 800 ans!!! De quoi se perdre dans l’Histoire des révolutions européennes, dont les prérogatives résonnent parfois étrangement avec notre époque actuelle…  à suivre…

 

December 31, 2018 - No Comments!

Le Prix du Gaz… en postproduction

postproduction_LesRegardiens

Après des années d’obstacles de production, le projet documentaire  ” Le Prix du Gaz”, qui relate la bataille entre promoteurs et opposants à un projet de forage de gaz dans le canton de Neuchâtel, est entré en phase finale de réalisation.

Ceci grâce à l’opiniâtreté, à des techniciens d’accord de prendre le risque de travailler sur un projet en production délicate et à la Banque Cantonale Neuchâteloise – merci à elle de jouer le rôle qu’on attendrait plus souvent d’investisseurs privés dans la culture- qui a décidé de soutenir le film.

Dans cette période de fêtes nous sommes donc en postproduction son avec Théo Viroton….

à suivre…

,